Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 23:59

 

PREFACE

 

 

 

C’était le début du troisième millénaire, le passage à l’an 2000 tant attendu et aussi tant redouté. En avant-première de ce troisième millénaire, nous avions eu la tempête du 27 décembre 1999, qui avait fait tant de dégâts et fait craindre l’apocalypse. Elle n’a pas eu lieu, mais tant de choses ont changé, comme si cette date fatidique signalait la fin d’un monde et le commencement d’un nouveau.

Notre fils Marc nous avait quittés depuis onze ans déjà, et pourtant sa présence était toujours sensible. Malgré l’absence de son corps physique, son esprit, son âme, sa lumière étaient toujours parmi nous. Depuis toutes ces années nous communiquions avec lui par écriture automatique. Il nous décrivait sa vie, le monde dans lequel il vivait, il essayait de nous faire partager ses états d’âme, ses sensations, ses découvertes dans ce monde de l’au-delà, qu’il nous décrivait comme étant la vraie vie, celle où l’on revient toujours, la nôtre n’étant que temporelle.

Depuis tout ce temps, nous avions échangé des centaines de messages, qui nous permettaient de vivre en peu dans son monde sans quitter le nôtre. Mais qu’il était donc difficile de découvrir un univers trop grand pour nos cerveaux d’humains. Pourtant, peu à peu, nous arrivions à concevoir cet univers astral, que j’ai déjà décrit dans deux précédents ouvrages. Marco nous parlait de ses progrès, de ses aspirations, tout en essayant de nous faire progresser nous aussi. Mais il trouvait parfois que nous étions lourds à porter. Les êtres incarnés ont tant de choses à gérer pour survivre, pour mener à bien leur mission temporelle, alors que les esprits eux, ont un travail uniquement spirituel et sont détachés de tous ces problèmes qui nous incombent.

Parfois nous étions découragés, et il nous remontait le moral, parfois c’était lui qui avait des états d’âme, par rapport à ce geste qu’il avait commis contre lui-même, ce 17 février 1989, mais toujours, cet échange continuait entre lui et nous, malgré les années écoulées depuis son départ.

Ces communications faites par écriture automatique nous permettaient aussi de contacter d’autres esprits, de la famille ou d’amis disparus, qui avaient envie de s’exprimer. Beaucoup souhaitent le faire et sont très heureux lorsqu’ils en ont l’occasion.

Marc nous avait parlé de nos vies successives, de nos réincarnations après chaque vie effectuée sur Terre, afin de progresser dans l’évolution. Mais toujours, nous revenons dans l’au-delà et reprenons notre place, celle que nous avons laissée un moment afin d’accomplir notre mission. Pour nous sur Terre, la disparition d’un être cher est un départ, pour eux, c’est un retour. C’est le retour de nos âmes dans sa véritable dimension.

 

 

 

 

 

*

*     *

 

 

 

CHAPITRE I  

 

Tout le monde attendait la fin du millénaire et le début de l’autre. C’est un événement qui ne peut arriver qu’une fois dans une vie, et surtout, pas dans toutes les vies. Mille ans, c’est une somme tellement importante de jours, de mois, de dizaines et de centaines d’années que nous ne l’imaginons même pas. Et tous maintenant, à part les jeunes enfants, nous nous souvenons de ce moment historique où nous avons basculé du vingtième au vingt et unième siècle.

Pourquoi cette date mémorable a été marquée par cette tempête incroyablement puissante, qui a fait tant de dégâts en France et en Europe ? Etait-ce un signe du destin ? Ou une coïncidence ? Pour ma part, j’ai de plus en plus de mal à croire aux coïncidences, parce qu’en observant les choses, on s’aperçoit qu’elles veulent toujours dire quelque chose.

Le vingtième siècle avait vécu, avec son lot de modifications et d’évolutions de toutes sortes, et il se clôturait avec cette énorme tempête. Etait-ce un signe ?

Comme tout le monde, nous étions réunis en famille pour fêter cet événement, que nous avons vécu avec beaucoup d’émotions.

Comme chaque premier jour de l’année, et ce jour là plus encore que les autres, nous avions contacté Marc, par écriture automatique, pour partager avec lui ce moment historique. Mais ce jour là, il n’était pas particulièrement joyeux.

 

 

 

– Samedi 1er janvier 2000 –

 

Vœux de bon millénaire de Marco.

Il nous prédit des perturbations

pour l’avenir au niveau de la planète.

 

 

 

« – Oui, mes amours, je suis là. Je vous souhaite une excellente année 2000 et un bon début de millénaire.

– Bonne année à toi aussi notre Marco. Vous avez participé avec nous à ce grand événement ?

– Oui nous sommes restés un moment avec vous mais pas longtemps. Vous étiez trop absorbés par le passage à ce troisième millénaire. Voilà, c’est fait, et la Terre tourne toujours, contrairement aux dires de certains grands prédicateurs. J’espère que cette année vous apportera des joies nouvelles et de l’amour, car cela manque sur cette planète. C’est bien de fêter dans la modernité ce grand événement, mais l’homme ne doit pas oublier les bases de sa vie dans son environnement. Bien des malheurs ont frappé le monde par la faute des hommes, et cela n’est pas fini. Demain se lèvera une prise de conscience, car les populations vont bientôt se mettre à monter au créneau. Les pauvres gens ne peuvent plus supporter ces fardeaux de dépenses et de non respect des droits et de la nature. Je pense que le troisième millénaire verra naître une nouvelle Terre. Rien ne se fait à l’échelle humaine. Nous ne sommes rien sur l’échiquier du grand cosmos. La Terre, elle, va nous montrer le chemin à prendre.

– Oh ! Ce ne sont pas de très bonnes nouvelles. Tu dis que la Terre va se manifester ?

– Oui. L’homme a besoin que l’on lui montre la route, sinon il se disperse et oublie trop vite. Nous, de notre position, nous ne pouvons que voir se dérouler les événements. Nous avons aussi peur que vous de certains avenirs, car notre vie de vie séculaire est réglée pour que nous revenions en ce siècle. Alors nous nous mettons à vos écrans, et tremblons d’avance.

– Oui, et nous nous prendrons votre place et vous verrons d’en haut ce qui se passe. C’est un éternel recommencement

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de alkinoee
  • : Ce blog est destiné à faire connaître les livres que j'écris et que je fais éditer. Ils se partagent en deux catégories : D'une part les romans, avec des personnages imaginaires, et d'autre part des recueils de messages, reçus par écriture automatique depuis l'au-delà. Ces ouvrages sont bien distincts. Les romans sont imaginaires, Les messages font partie de ma réalité.
  • Contact

Texte Libre

Recherche